AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Self destruction in such a pretty little thing # Angus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité

I am
Invité



MessageSujet: Self destruction in such a pretty little thing # Angus Mer 1 Mai - 21:49

Sativa Angus O'Reilly

Je m'appelle Sativa Angus O'Reilly. J'ai montré le bout de mon nez le 20 avril -420, fête nationale des fumeurs de joints-, il y a maintenant 18 ans, parce que je suis une brêle qui a redoublé & que je vais avoir 19 piges en Avril prochain, donc très bientôt en fait. Étant un sorcier de sang mêlé né d'un père né moldu et d'une mère de sang mêlé je possède une baguette magique en bois de frêne (bois correspondant à une personne entêtée et courageuse qui ne se détourne pas facilement ses valeurs ni de ses convictions), plume de phénix, mesurant 27cm et très rigide. Je suis en 7ème année(Gryffondor, si possible) et malgré tout ce qu'on peut dire, je garde les pieds sur terre ça a été laborieux pour arriver jusqu'ici. Je suis un peu la honte de la famille, quand on sait que papa et maman ont tous les deux été préfets durant leur scolarité, respectivement préfet de Gryffondor et préfète de Serdaigle. D'ailleurs beaucoup de personne disent que je ressemble à Ben Bruce. Oh avant que j'oublie ou que tu entendes des rumeurs à mon sujet je suis plus ou moins en couple, c'est tumultueux avec Louise, c'est les feux de l'amour. Un coup on est ensemble, on se dispute et on se sépare, on se remet ensemble... C'est pas très saint comme relation, mais j'arrive pas à me passer d'elle et je l'assume pleinement (ou pas).
Who I am
Quand on est l'avant dernier d'une famille de cinq enfants, on apprend vite à survivre. A ne pas laisser son grand frère Jack vous enfermer dans un placard, a ne pas laisser sa petite sœur Violette vous attraper pour vous maquiller et vous coiffer comme Nina Hagen. On évite aussi de s'attirer les foudres de sa grande sœur Alice qui a le caractère le plus merdique de toute la famille; et quand même dans tout ça... On est content de voir Jack & Hendrix débarquer pour manger en famille le dimanche midi. Les O'Reilly sont une joyeuse tribu, unie et soudée, où chacun à sa place.

Une vie de famille heureuse, mais aussi des valeurs un peu particulières. Avec un papa artiste, tatoueur de talent reconnu aussi bien chez les sorciers que chez les moldus, on a le droit dès ses treize ans de demander un premier tatouage. Papa, maman, les grands frères, la grande sœur, moi-même en avons au moins un. La seule à ne pas en voir c'est Violette, qui est remarque encore un peu jeune et indécise quand à ça. A la maison, on nous apprends aussi à respecter la nature, mes parents ont l'air d'être des punks avec leurs tatouages et les cheveux roux éclatants de ma mère, mais en fait... Ils tiennent plus des hippies. Mon père est végétarien, milite pour les droits de gays -lui même ayant deux papas- et ma mère nous force à faire le tri sélectif. J'ai toujours vu de la beuh aussi, dans le jardin, et des champis. D'après mon père, qui ne jure que par ça, puisque c'est naturel ça ne fait pas de mal. ça lui a soigné sa dépression, ça préviens certains cancers, ça détend tout le monde. Même si tant qu'on a pas seize ans il refuse qu'on y touche tout court, des cet âge là si on en a envie on peut en prendre un peu, de temps en temps. Et dès dix huit ans, on a le droit de faire sa vie comme on l'entend. C'est ce qu'as fait mon frère aîné Jack, qui a force de se disputer avec mon père a finit par faire son sac le jour de ses dix huit ans et partir. Maintenant, ça va mieux entre mon père et mon frère, maintenant que chacun a pris du recul. Parce que une chose est sure... Chez les O'Reilly on ne reste jamais fâché longtemps! La famille c'est tellement important pour moi, que j'ai la devise "Family first" tatouée sur le torse.

Au niveau du caractère, je suis facile à vivre. Enfin... disons que je suis quelqu'un de calme. Je suis zen, décontracté mais attention, je ne suis pas non plus un bisounours ! Comme tout le monde, même si je suis relativement gentil, j'ai mon petit caractère. J'aime pas faire des concessions, j'ai un sérieux problème avec l'autorité et j'ai envie de vivre ma vie comme je l'entends. Bien sur, avec un père né moldu élevé par un couple gay, et une mère de sang mêlé issue de l'union d'un sorcier de sang pur avec une moldue... Je suis très ouvert d'esprit, et je ne juge personne sans connaître. Que ce soit sur le sang, le milieu social ou encore l'orientation sexuelle.

Scolairement je suis très mauvais. J'ai jamais aimé l'école, et plus tard je veux devenir rock star. Mes parents sont ok avec ça, puisque je viens d'une famille d'artistes fans de rock. D'ailleurs, les prénoms des enfants montrent bien cet attachement à la musique bruyante... Angus, pour Angus Young le guitariste d'ACDC. Hendrix pour Jimi, Alice pour Alice in chains/Alice in Wonderland/Alice comme la mère de mon père qui est morte quand il était petit... Violette a pour second prénom Marilyn pour Manson, et Jack Vicious pour Sid Vicious. Ma mère elle même s'appelle Zeppelin, pour Led Zeppelin. Une sorte de tradition, en quelque sorte. Quand j'ai eu sept ans, j'ai demandé à apprendre la guitare. Mes parents ont dit oui, et depuis j'ai jamais arrêté. C'est cool, qu'ils acceptent que je veuille faire de la musique dans la vie ! De toute manière, la gratte, c'est l'une des rares choses pour les quelles je suis doué. Néanmoins, ils tiennent à ce que je finisse mes études avant de me lancer dans la musique. C'est laborieux pour moi, d'arriver jusqu'aux ASPIC, j'ai redoublé ma cinquième année à cause de résultats plus que lamentables aux BUSE.

Ah, et c'est maintenant qu'il faut en venir au sujet qui fâche, n'est-ce pas ?...
L’Amour. Avec un grand A. Même si dans ma famille on nous apprend tout jeune que le sexe de la personne qu'on aime n'est pas la chose la plus importante... J'aime bel et bien les femmes. Enfin, surtout une. J'ai même jamais aimé qu'elle dans ma vie, même si j'ai eu quelques autres copines durant nos nombreuses ruptures, des filles pour essayer de l'oublier elle. Elle, c'est Louise. Mais si vous savez, la Louise avec les cheveux roses, à Serdaigle. Vous voyez forcément de qui je parle... Elle passe pas inaperçue avec ses cheveux bubble-gum. ça a été un putain de coup de foudre, je m'en suis jamais remis. Depuis que j'ai douze ans je n'ai d'yeux que pour elle. Elle me rend dingue. J'ai mis un certain temps à venir lui parler, pour faire connaissance, ouais j'suis un grand timide moi, avec les femmes... puis on s'est mis ensemble. On s'est aimés, on s'est engueulés, séparés, fait la gueule, on s'fait du mal, puis on finit par se réconcilier. Inévitablement. C'est passionné, animal même je dirais. En général on se hurle dessus une énième fois, je me prends une gifle ou deux puis on se jette l'un sur l'autre; et bien vite le bruit de froissement des vêtements tombant au sol arrive, suivit d'un matelas qui grince et d'un je t'aime.
More about me
Maman est métamorphomage. Je n'ai pas hérité de son don, mais néanmoins la couleur de mes yeux varie. Bleu, vert, gris, noisette... ça dépend du temps, de la lumière et je suis incapable de vous dire quelle couleurs ils sont. De taille moyenne, ni grand ni petit je me fond assez dans la masse et je fais généralement la taille de l'adolescent moyen de dix neuf ans, le gars de base. Niveau poids, là encore je suis dans la moyenne. Si mon père a toujours été ultra maigre de nature et ma mère mince, moi faut quand même que je fasse un peu attention pour pas prendre de poids. Heureusement, les O'Reilly ont un métabolisme rapide ! Ma mère je l'aie toujours vue avec les cheveux roux flamboyants, limite oranges avec parfois un peu de rose dedans. Mon père lui, est brun... Et moi, je suis sorti châtain avec les cheveux qui éclaircissent vachement une fois l'été venu. Je galère souvent à me coiffer vu que ça frise dès qu'il pleut -et dieu sait qu'il pleut souvent au royaume-uni !-, et que le reste du temps j'ai des épis partout qui me font ressembler à un épouvantail. J'ai donc arrêté d'essayer de me coiffer et soit j'ai un bonnet sur la tête pour cacher la misère, ou bien je reste coiffé comme au saut du lit. Je me trouve pas particulièrement beau garçon, j'ai le visage plutôt rond et encore enfantin, si bien que si on regarde une photo de moi à trois ans et une aujourd'hui, on remarque que j'ai toujours la même bouille.

En fait, je suis plutôt passe partout comme mec. Ce qui me sort de la masse c'est mon look rock'n'roll. Deux piercings à la lèvre inférieure, tatouages... Ouais, c'est comme ça qu'on me remarque, avec ma tignasse mal peignée et mes tee shirts à l’effigie de vieux groupes de rock moldu, les jean troués... et surtout, toujours une cigarette au coin des lèvres.
PSEUDO : undead burger PRÉNOM : Mathilde, affreusement commun Rolling Eyes ÂGE, PAYS : 18 ans, France. VOTRE AVIS SUR WIZ : Visiblement ça mate pas mal GG ici dans le staff :wii: OÙ L'AVEZ-VOUS CONNU : PRD bitchies CODE RÈGLEMENT : Superman KEE EST PASSÉE PAR LA Superman Egypte Egypte Egypte CRÉDIT : Avatar de moi, Ben Bruce je l'ai encore jamais vu sur un forum RPG (et il a pas de caté sur bazzart x)), même si en RPG sur Tumblr on voit sa bouille de temps en temps. J'me la joue hypster de l'avatar Arrow gif de l'histoire by Tumblr, icon by moi aussi, et ça viens du clip Stamina de Vitalic \o. UN DERNIER MOT? : « It's Britney, bitch » dunno why

©️Maat


Dernière édition par S. Angus O'Reilly le Ven 3 Mai - 14:56, édité 21 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I am
Invité



MessageSujet: Re: Self destruction in such a pretty little thing # Angus Mer 1 Mai - 21:50

I feel stupid and contagious