AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

(BSC) + UNTIL WE BLEED

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité

I am
Invité



MessageSujet: (BSC) + UNTIL WE BLEED Ven 26 Avr - 23:49

bridget slythein 'sly’ castellans

Hola! Je suis Sly, Bridget "Bee" Slythein Castellans de mon nom complet. Et oui, c'est long et bizarre, mais tout le monde m'appelle Sly alors.. Je suis une sorcière de Sang-Mêlé, mes parents l'étant eux-mêmes. Anglaise, je suis native de Bath, UK, où je vis en dehors de Poudlard, et je tiens mes origines espagnoles de ma mère, qui possède elle la double nationalité. J'ai eu mes seize ans le dix-huit juillet dernier, et je suis donc en sixième année à Poufsouffle! Oui c'est marrant, parce que mon second prénom - celui que j'utilise au quotidien - ressemble vaguement à Slytherin mais non. Ma baguette magique, en bois de hêtre, mesure une trentaine de centimètres et contient un cheveu de Vélane. Actuellement, je suis plus ou moins célibataire mais ça me va très bien, la vie suit son cour en somme. Chez les moldus, on me dit souvent que je ressemble à Demi Lovato, vous trouvez, vous?
Who I am
Si Sly a gagné sa place à Poufsouffle il y a six ans, c’est bien pour sa gentillesse, souvent excessive et bien trop poussée. Souvent associée à sa naïveté, ce trait de caractère fait partie des quelques raisons pour laquelle on repère l’adolescente assez facilement dans ce vaste océan que constituent les élèves de Poudlard. Bien qu’elle tente d’éviter les embrouilles au maximum, cela lui attire souvent des ennuis, car elle va souvent jusqu’à se mêler d’histoires d’autrui pour essayer d’arranger les choses. Elle ne supporte pas de voir que quelque chose ou quelqu’un va mal, il peut être son pire ennemi, elle lui tendra toujours la main. Elle veut faire ami-ami avec le maximum de personnes possibles (non pas pour augmenter sa côte de popularité, mais bien parce qu’elle déteste avoir des gens à dos) et c’est souvent raté - même si, avouons-le, la jeune Poufsouffle est assez appréciée - car on la prend souvent pour un kiri et ce genre d’histoires termine mal. En plus d’avoir le cœur sur la main et de passer son temps à vouloir aider tout le monde, Slythein accorde sa confiance bien trop facilement et, encore une fois, ça se retourne régulièrement contre elle. Grande malchanceuse, elle tombe souvent au mauvais endroit au mauvais moment, et sa maladresse (surtout le fait qu’elle ne réfléchisse pas avant de parler et qu’elle est beaucoup trop bavarde) n’aidant pas, elle fait souvent des gaffes. Mais on lui pardonne facilement, tout comme elle. Sly donne toujours une seconde chance si bien qu’on la prend souvent, non pas une fois mais deux pour une imbécile, mais jamais plus car elle sait dire stop lorsque ça va trop loin. Son second gros problème, c’est qu’elle n’est pas bien rancunière et qu’elle est incapable de rester dans son coin à bouder, donc même si elle ne vous accordera pas à nouveau sa confiance facilement, elle reviendra rapidement vers vous, n’hésitant pas à ravaler sa fierté et à fermer les yeux sur des fautes parfois assez graves. Elle est très impulsive et se laisse vivre ; une grande enfant, parfois. Les responsabilités, elle n’aime pas tellement que cela et elle n’a pas tant hâte que certains de voir la fin des études s’approcher à grands pas, de peur d’affronter la vie adulte. Mais elle reste une grande travailleuse, n’hésitant pas à rester plusieurs heures sur un cours qu’elle ne maîtrise pas.. Et qu’elle ne maîtrisera sans doute pas. Slythein n’est pas du genre à baisser les bras mais il faut avouer que scolairement parlant, ça pourrait mieux se passer. Les études, Slythein aime ça mais elle trouve qu’elles lui prennent trop de temps. Fêtarde, elle participe à beaucoup de fêtes et est plutôt connue pour savoir mettre de l’ambiance et a beaucoup d’amitiés basées là dessus. Même en dehors des fêtes, elle garde un comportement assez «festifs», du genre à sautiller partout, à parler à tout le monde. Très sociable, Slythein sait parler aux gens. Elle sait utiliser les bons mots, les bonnes tournures. Innocente comme elle est, cela ne lui viendrait pas à l’esprit de valser dans la manipulation. Elle a des valeurs à ne pas franchir. D’ailleurs, c’est une jeune femme très (trop?) honnête, qui vous dira toujours ce qui lui traverse l’esprit, souvent avec maladresse. Toutefois, Slythein a tout de même un sacré caractère. Lorsqu’elle a une idée en tête, impossible de la lui faire sortir (par exemple, les clichés Serpentard = méchants + futurs Mangemorts, elle y croit dur comme fer! même si elle a pas forcément tord, ce n’est pas une fatalité) et si elle veut quelque chose, elle fera tout pour l’obtenir avec sa détermination. Lorsqu’elle n’aime pas quelqu’un, elle essaiera de lui faire sentir mais surtout, pas d’hypocrisie avec elle. Mais si elle vous aime, elle sera très démonstrative. Cette fille, c’est un bisounours.
More about me
Comme toute élève de Poudlard normalement constituée (sauf celles qui ont un amour propre assez immense, évidemment), Sly possède plusieurs complexes. Si elle assume ne pas rentrer dans une taille S (elle pèse soixante-cinq kilos) contrairement aux nombreuses adolescentes très fines qui l’entoure, son mètre soixante-et-un lui pose légèrement problème. Elle se trouve très petite mais ce complexe est quotidiennement oublié grâce aux talons, souvent vertigineux, qu’elle porte. Ses talons, ils ne font jamais moins de huit centimètres et sont parfois parsemés de clous et pics divers, tout comme beaucoup de fringues dans la garde robe de la jeune fille. Sly possède un style vestimentaire qui lui plait, souvent différent de ses camarades, chose qu’elle apprécie énormément, elle se sent un peu plus unique parmi cette grande marée de gens. Une fois le traditionnel uniforme mis au placard, il laisse place aux jeans, shorts (souvent déchirés), robes et autres hauts tous différents les uns des autres, restant souvent dans un style presque rock. Si elle aborde aujourd’hui une couleur blonde, ses cheveux ne l’ont pas toujours été. Slythein est du genre à tester divers styles capillaires, mais jamais elle ne coupera ses précieux cheveux en dessous des épaules. Elle change de couleur si souvent que l’on pourrait presque la penser métamorphomage. Brune un jour (c’est sa teinte naturelle), elle sera sans doute blonde aux bouts roses le lendemain pour se retrouver avec les pointes vertes le jour suivant. Ses tatouages ont beaucoup fait parler également, mais elle s’en fiche, elle les aime et ne les enlèverait pour rien au monde, même si ses professeurs m’apprécient pas beaucoup.
PSEUDO : Hungry Eyes. PRÉNOM : Aude. Cool ÂGE, PAYS : Quinze ans bientôt (a) / France. VOTRE AVIS SUR WIZ : Tout pourri, d'où ma présence ici Rolling Eyes OÙ L'AVEZ-VOUS CONNU : Top-site me semble (a) CODE RÈGLEMENT : Validé par votre Brownie préférée Cool CRÉDIT : tyles pour l'avatar, tumblr pour le reste. UN DERNIER MOT? : Cool Un gens pour changer le pseudo en B. "Sly" Castellans siouplai? ♥️

©️Maat
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I am
Invité



MessageSujet: Re: (BSC) + UNTIL WE BLEED Ven 26 Avr - 23:50

i used to rule the world, seas would rise when i gave the word

Tout commence en Espagne, lors de l’année 1949. Luís Calderón Ruiz est l’unique descendant d’une famille de Sang-Pur très influente en Espagne. Les Calderón sont réputés pour être très bons envers leurs prochains, sorcier ou moldu. Souvent traités de Traites à leur Sang, ils assument totalement ce nom qui a entaché, au fil des années, la réputation si brillante de cette famille qui était pourtant au sommet quelques siècles auparavant. Luís fait la rencontre d’une moldue, Maria García Barros. Ils se marient dans l’année qui suit ; c’est la fin de la lignée de Sang-Pur. Naissent de cette union sept enfants, six de Sang-Mêlés, naturellement, et un cracmol.

Après plusieurs décénnies où la famille Calderón García a poursuivit son existence c’est en 2011 que nous reprenons le fil de l’histoire. Les jambes malheureusement bien trop courtes pour arriver à garder une allure semblable à celle de ses cousins, déjà bien devant, la petite tête brune s’élance avec difficulté dans le champ, tentant tant bien que mal de ne pas arriver la dernière au bas de la grande colline. Elle trébucha une fois une deux mais, tenace et ne se laissant pas abattre, elle réussi à devancer ses aînés pour finalement venir s’installer près de la grand-mère Calderón, qui avait annoncé le déjeuner quelques minutes auparavant. Connue pour ses grandes qualités de cuisinière, la vieille dame avait toujours le don pour réussir à rassembler une douzaine de jeunes enfants, pourtant dissipés, en quelques secondes. C’était un été comme un autre ; l’été 2011. Comme tous les ans, Bridget, sa mère Irene et son père Fred étaient conviés dans la famille d’Irene, les Calderón García dans un petit village perdu au fin fond de l’Espagne, tout comme le reste de la fratrie. C’est ainsi que pendant les six premières années de sa vie - et celles qui ont suivies -, Bridget Slythein Castellans García (bien qu’en Angleterre, le nom de sa mère soit oublié), passa ses vacances en compagnie de sa famille maternelle et donc grandit avec les deux langues de ses parents, l’anglais et l’espagnol, pratiquant la première tous les jours dans son pays natal et la seconde au cours de ses correspondances avec sa famille et durant les vacances d’été. Heureusement pour lui, Fred Castellans, un homme aux fonctions importantes au Ministère de la Magie anglais (chargé des relations étrangères, ce qui lui fit rencontrer sa femme, soit dit en passant), parlait plusieurs langues couramment et était particulièrement bien intégré à cette famille si grande, si aimante et soudée. L’ambiance a toujours été très chaleureuse et conviviale dans cette grande famille. Toutefois, quelque chose avait changé. De toutes façons, ça fait deux mois que Papa et Maman, c’est plus comme avant. Avec son innocence de fillette de six ans, Bee ne comprend pas mais préfère ne pas faire attention. Désormais prise en charge par ses cousins, un peu plus âgés et qui comprenaient ce qui se passait, elle n’avait même pas remarqué que le couple parental s’était encore un peu plus fissuré depuis l’arrivée ici. Son père était plus isolé, plus distant. Bien que les discussions entre descendants Calderón allaient de bon train, la gamine sentait que quelque chose clochait. Son grand-père, en bout de table, fixe son père avec intensité, les poings liés, alors que étrangement, la grand-mère, qui habituellement serait plongée dans une discussion sur la magie avec ses filles et belles-filles, avait la tête baisée sur les assiettes qu’elle remplissait et les parents de Sly n’évitaient soigneusement du regard.

Ça suffit, Fred, il faut que tu parles à ta fille. Maintenant. Si le patriarche de la famille espagnole s’était exprimé d’une voix ferme, on sentait qu’il soutenait particulièrement son beau-fils, qu’il considérait comme un de ses sept enfants. Bee relève la tête, alertée par le silence glacial qui vient de tomber sur la table, d’ordinaire animée par les rires, les bavardages, parfois les chants. Irene la regarde d’un petit air triste alors que Fred regarde son assiette. Ou peut-être Irene? Surprise par la voix de son père, la jeune femme renverse un peu de vin sur la nappe immaculée et reporte rapidement son attention sur sa fille, prenant son courage à deux mains. Ma puce.. À la fin de l’été, tu vas rentrer à Bath avec Papa. Moi je vais rester ici, chez Papy et Mamie. Allez dire ça à une gosse. Elle ne comprend pas. Après tout, ce n’était pas bien clair. Je comprends pas.. Sa grand-mère soupire et on comprend rapidement, en lui lançant un regard, que la situation la touche particulièrement. Alors elle se lève, prend sa petite-fille par les épaules. C’était la première descendante fille et l’unique pour le moment, elle la chérissait donc particulièrement mais pas forcément plus que ses autres petits enfants. La vieille femme soupire alors que la gamine l’observe, cherchant désespérément un issue de secours, réalisant que sa vie prenait un grand tournant. Tes parents se séparent, chérie. Maman va rester avec nous ici et toi et ton Papa vous allez repartir en Angleterre. Tu y vivras et tu feras tes études à Poudlard. Mais saches que tu seras toujours la bienvenue ici, princesse. Lorsqu’on a six ans, on est pas préparé à ce genre de situation. Elle n’a pas pleuré. Pas tout de suite. Elle s’est simplement contenté de manger son repas et elle est partie s’isoler dans une chambre jusqu’à ce que son père reparte en Angleterre, le lendemain matin. Il revint la chercher à la fin de l’été. Et ce fut ainsi jusqu’à son entrée à Poudlard. Bee passait ses étés, quelques jours de vacances parfois et le nouvel an en Espagne et le reste du temps en Angleterre. Si elle n’a pas souffert de cette situation au départ, lorsque sa mère a commencé à refaire sa vie et son père aussi, chacun de son côté, ça été autre chose. Mais pour le bonheur de ses parents, Bee n’a rien dit. Elle n’a jamais rien dit et ne dira jamais rien.

now in the morning i sleep alone, sweep the streets i used to own


©Maat
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I am
Invité



MessageSujet: Re: (BSC) + UNTIL WE BLEED Sam 27 Avr - 9:44

AUDE, YOU'RE BAAACK! Yeux Yeux Coeur
Avec la belle Demi Lovato en plus. Yeux
Revenir en haut Aller en bas

✲ YOUR LOVE IS DEADLY

avatar
I am
Roksana T. Leskova

ㄨ Messages : 1024
ㄨ Date d'inscription : 11/08/2011


Histoire
Age du personnage: 17ans
Liens:

MessageSujet: Re: (BSC) + UNTIL WE BLEED Sam 27 Avr - 9:49

Ohh Bee ca me rappelle des souvenirs *.*
Re bienvenue parmis nous choupette ! Je t'avoue que tu m'a étonné a prendre demi lovato comme vava mais je la trouve chou en blonde Câlin 2

_________________
Im breaking free from these memories
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I am
Invité



MessageSujet: Re: (BSC) + UNTIL WE BLEED Mar 30 Avr - 18:31

merci vous deux Coeur
@Maat': Ouais je sais, pas le genre de vava que je prends actuellement mais je la trouve super inspirante comme nana! Oui, Bee + Pouf' asdfghjkl Love Et c'était même pas volontaire Mdr
Revenir en haut Aller en bas


I am
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: (BSC) + UNTIL WE BLEED

Revenir en haut Aller en bas

(BSC) + UNTIL WE BLEED

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Radio Grand Escargot 3.0
» 05. A very private show for a very special judge
» Make me bleed - Yvan-
» (théo/oliver) + until we bleed.
» [TCS] Scorpion courtier bomb/bleed (participe au gauntlet)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwarts, magic castle of wizards :: Désolé tu es un cracmol...-