AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

MASSEN « Cette vie est un hôpital où chaque malade est possédé du désir de changer de lit. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité

I am
Invité



MessageSujet: MASSEN « Cette vie est un hôpital où chaque malade est possédé du désir de changer de lit. » Lun 27 Jan - 20:04


Massen Aleksander Eastwood
feat : Lachowski

NOM(S) : Eastwood
PRÉNOMS : Massen Aleksander
ÂGE : Dix-sept ans
LIEU ET DATE DE NAISSANCE : Le vingt-et-un décembre dans la capitale Anglaise  
BAGUETTE : Une baguette de 28.5 cm, faîte dans de l’if et contient une plume de phénix.
PATRONUS : Le patronus de Massen prends la forme d'un renard.
ÉPOUVANTARD : Le cadavre de sa génitrice, étendu prés de lui
AMORTENTIA : La délicieuse odeur du caramel grillée avec une gousse de vanille, une odeur digne d'un bon petit goûter comme lors de son enfance. Gourmand ? Pas du tout.
STATUT : Issue d'une famille de sang-Pur.
STATUT CIVIL : Coeur à l'abandon dans un puit sans fond, un organe vitaux délaissé et à l'abandon depuis la mort de sa génitrice.
MÉTIER OU ÉTUDES : Officiellement étudiant dans sa septième année dans la prestigieuse école de Poudlard, dans les rangs des bleu et argent et plus officieusement véritable observateur tapis dans l'ombre des couloirs.
Est-ce réellement logique et censé de demander à un homme de se caractériser lui-même ? De donner un avis qui se doit être "objectif" , sur lui-même ? Il serait ainsi probablement plus censé de raconter alors ce que pense les autres de ma personne, ce qu'ils peuvent dire à mon sujet - bien que la plupart des élèves qui constituent Poudlard soient dans l’incapacité même de me cerner. Vantard ? J'ai bien peur d'être simplement réaliste, aprés tout, comment connaître un homme qui renie sa propre identité ?

Malgré ma fâcheuse tendance à être anti-conformiste, à ne suivre aucune régles, quelques soient-elles si ce n'est les miennes, j'ai bien peur que cette fois-ci je ne soit contrains de révèler quelques facettes de ma personnalité. Néanmoins, n'oublie pas que tout homme naturellement constitué peut évoluer. Ainsi cela n'est qu'une ébauche actuelle de ce qui me caractérise intérieurement pour une durée indéterminée. Contrairement à bon nombres de sang-pur qui constituent l'établissement, j'ai toujours veillais à établir une distance convenable entre moi et ma famille. Refusant et déclinant poliment les offres pourtant avantageuses que souhaîté m'offrir mon géniteur, je veillais de cette manière à n'avoir aucuns "comptes" envers quiconque. Une indépendance bien présente dés mon plus jeune-age, un moyen de m'assurer de ne rien devoir à quiconque, pas même à mon géniteur. De plus, avancer avec une cuillère en argent dans la bouche ne m'a jamais tenté, quel profit tirais-je d'obtenir les choses par le biais de mon nom ou bien même par les relations de mon géniteur alors que d'autres de mes camarades nagent en pleines eaux-boueuses ? Il n'y a rien à tirer à cela, j'ai beau avoir eut la chance d'être éduqué et élevé dans les meilleures conditions, je me refuse d'user de la facilité pour monter dans les grades. Aucun traitements de faveurs, je n'ai besoin de quiconque pour arriver à mes fins. L'ambitieux, un mot qui n'a cessé de diriger mes choix, de m'aiguiller dans chacune de mes directions.J'ai appris à toujours visé dans mes objectifs premiers, à m'accrocher à mes rêves , me surpasser sans jamais penser à l'échec. D'ailleurs, si jamais je venais à échouer - on apprends de nos erreurs, comme le disent certains moldus- je prenais un temps de recul, le temps de comprendre pourquoi mes plans m'avaient lâché. Certes, il est certains que vivre une défaite n'est jamais quelque chose de "facile" et ce serait mentir si j'osais prétendre ne pas être perturbé par les aléas qui peuvent survenir sur mon chemin. Alors on fait avec, on survit et on se relève. Réaliste j'eus néanmoins extrêmement de mal à avouer ses échecs, d'ailleurs je possède la facheuse manie à être un sacré mauvais joueur. Je râle, je m'énerve, et quant bien même je me retrouve dans une situation délicate, il est presque inconcevable que je vienne à m'excuser explicitement. Un défaut que bon nombre de personne acquiert autour de moi, aprés tout, avez-vous déjà vu un Serpentard s'excuser ? De plus, mon statut de "fils unique" fait de moi une personne solitaire, un homme dont les valeurs familiales n'existent plus vraiment. Certes, mon père demeure un homme que je respecte, mais depuis la mort de ma génitrice plus rien ne me force à rédiger de quelconques lettres.Solitaire, je ne possède qu'un petit cercle d'amis trés fermé, quelques rares personnes avec qui chose être moi-même. Certes, il est assez rare que j'abandonne ce masque d'impassibilité que j'arbore depuis la mort de ma génitrice, mais avec une petite poignée d'amis je peux me laisser aller. Vivre ma vie comme un homme ordinaire sans aucun esprit de "vengeance". D'ailleurs, je suis extrêmement taquin, je n'hésite pas à embêter les personnes que j'apprécie et puis il faut avouer que je maîtrise parfaitement le jeu du chat et de la souris. "Qui aime bien, châtie bien".Assez social, lorsque je le veux bien, je peux ainsi facilement me lier d'amitié avec quiconque et même si les petites pimbêches m'agacent fortement j'ai la fâcheuse manie à soutirer d'elles une infime part d'intérêt. A croire que je ne me limite jamais aux rumeurs, à l'apparence des personnes, je me refuse de m'en préoccuper comme bons nombres de personnes  de mon age s'en chargerait.Aprés tout, pour masquer ce que je suis réellement j'ai parfaitement conscience que bon nombre de ces "pimbêches" ce sont crées elles aussi une certaine façade. Loin de l'égoïsme sur-dimensionné de la plupart des bourgeois qu'il peut m'arriver de côtoyer dans les "sang-purs", et leurs prejugés j'aime me faire sa propre opinion, creuser dans la personnalité la plus enfouie d'eux-même pour comprendre qui ils sont réellement. Bien évidement plus les défits sont haut plus je me fais un plaisir de découvrir leur véritable nature. Rusé, j'arrive à manier parfaitement mes paroles ou mes actes pour arriver à mes fins en une infime délicatesse. Nous arrivons enfin à l'unique point noir de ma vie, à ce passage sur ce qu'est ma vie sentimentalement. Ignorant mes sentiments, refusant toute part d'amour dans ma banale vie , je me refuse ainsi de perdre  une personne que je viendrais à aimer au plus profond de mon être. Comme l'a si bien dit Marc Levy, grand auteur Moldu l'attachement est une absurdité, une incitation à la douleur. Les êtres s'attachent et deviennent dépendants les uns des autres à tel point que lorsque l'un vient à partir, le monde s'écroule autour de l'autre. Souffrir, ce n'est pas pour moi. De plus, comme la plupart des personnes normalement constitués je possède d'innombrables défauts , et si vous vous rongiez déjà les ongles en lisant mes précèdentes paroles, arrêtez vous là. Extrêmement jaloux, je fais partis de ces hommes qui ne supportent pas de devoir partager et lorsqu'on traîne autour d'une personne que j'apprécie, je peux me révéler extrêmement impulsif.. Violent serait probablement le mot le plus "convenable" à cela. D'ailleurs il n'est pas rare que la provocation ou le comportement agaçant d'un première année ne me conduit directement dans le grand bureau de Poudlard. Il faut savoir canaliser sa colère, mais est-ce réellement possible lorsqu'on a déjà un flot perpétuel qui bouillonne à l'intérieur de son corps ? Je suis un volcan. Les évènements de ma vie, ou plus précisément la mort de ma génitrice, un meurtre soigneusement établit sous mes yeux mon rendu ainsi. Je suis devenu par le biais d'un massacre un homme qu'ils prétendent comme étant froid et renfermé, un étudiant en quête de vérité et pour qui tout a changé. Je suis conscient que ce drame m'a réellement changé, et que l'aversion inexistante autrefois pour les moldus s'est vue accroître en flèche le jour de ce massacre. Moi qui défendait les sang-de-bourbe, les "moldus", je me suis vu cracher sur eux, les ignorer, les éviter. Au fond, peut-on en vouloir à un garçon qui a vu sa mère mourir sous ses yeux ? Un meurtre commis par des bestiaux, des meurtriers dont le visage ne cesse d'hanter chacun de mes indénombrables cauchemars. Je me suis mis à les haïr, à haïr cette "race" au plus profond de mon être sans aucune modération. Le Choixpeau s'est peut-être trompé, j'aurais probablement dû atterrir sur les bancs venimeux de ces serpentards, à moins bien sûr qu'un jour la raison ne l'emporte sur mon désir de vengeance.  Qui sait.  


Pseudo ㄨ depuis peu , NICOTINEMENT. Prénom ㄨ Baptiste . Âge, Pays ㄨ Sur le chemin des dix-huit ans, pour le moment en Provence-Alpes-Côtes-D'Azur en France. Votre avis sur WIZ ㄨ S'il ne me plaisait pas je ne serais pas ici, il semble particulièrement bien conçu de ce que j'ai pu y voir, et puis, il perdure.. Où l'avez-vous connu ㄨ Via une publicité sur PRD Code règlement ㄨ Chocogrenouille   Crédits ㄨ Gif trouvé ici - et on remercie Barbie Monrose pour l'avatar.  Un dernier mot? ㄨ Superman  Prêt pour m'adopter ?  Classe    Sifflote 


Dernière édition par Massen A. Eastwood le Ven 31 Jan - 12:25, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I am
Invité



MessageSujet: Re: MASSEN « Cette vie est un hôpital où chaque malade est possédé du désir de changer de lit. » Lun 27 Jan - 20:05

l'attachement est une absurdité, une incitation à la douleur. Les êtres s'attachent et deviennent dépendants les uns des autres à tel point que lorsque l'un vient à partir, le monde s'écroule autour de l'autre.
Ici vous racontez l'histoire de votre personnage. Que lui est-il arrivé dans sa jeune ou longue vie? N'oubliez pas de parler de ses parents, sa famille, son enfance, sa découverte de la magie et son admission à Poudlard... Un minimum de trente-cinq lignes est demandé pour les personnages inventés, cinquante pour les postes vacants Smile


PARTIE UNE ; L'ENFANCE D'UN SANG PUR.



Les psychologues Moldus, ou bien même tout autre personne dont l’exercice professionnel conduit à l'observation du développement de l'enfant ne cessent d'affirmer qu'un enfant à besoin d'attention. Qu'un être-humain dont la maturité n'est pas encore atteinte ne peut parfaitement évoluer sans l'appui familiale, sans cette source bienfaitrice qui solidifie l'environnement de l'être humain.L'enfant, le petit garçon a besoin d'un environnement rassurant, d'un monde en "rose" où tout semble idyllique. L'enfance est ainsi un apprentissage de la vie, un pillier fondamentale sur lequel s'appuiera la vie de celui-ci. Ce sont les bases fondatrices du comportement de l'homme, quel qu'il soit. Et bien que ces théories sont parfois mises à l'épreuve, que certains sociologues osent prétendre qu'avec un peu de conviction et d'ambition l'homme peut devenir l'homme qu'il désire être. Des foutaises, de belles paroles pour nous faire gober une fin heureuse. Ainsi le fils unique de la famille Gottfrid pourrait probablement être le sujet de nombreuses théses concernant les effets de l'enfance sur l'orientation et l'avenir d'un homme. Fils unique d'une famille particulièrement aisée le jeune-homme est ainsi née dans l'une des célèbres villes qu'est la jolie capitale anglaise, Londres. Britannique de naissance et issue d'une famille respectable de sang-pur, Massen a ainsi été éduqué dans les manières et l'art Britannique, le jeune-homme fut alors longtemps bercé dans cette culture de vie qui instaure le thé et un comportement toujours dît irréprochable. Une éducation où les écarts de conduite sont peu tolérés, et d'ailleurs inconcevables aux yeux de son géniteur. Loin de la froideur de certaines grandes familles de sang-pur, le garçon eut la chance d'évoluer au prés d'une mère bienfaitrice qui accordait au petit garçon d'indénombrables moments de tendresses.De douces attentions qui ne peuvent que réchauffer et embaumer le coeur d'un petit garçon. Et quand la plupart de ces amis apprenaient la doctrine formelle sur les "races", sur la valeur du sang chez les sorciers, le jeune avait quant à lui la chance d'avoir des parents qui lui laissait la possibilité de découvrir le monde à sa façon. Aucune propagande, aucun bourrage de crâne destiné à envahir l'esprit du garçon de préjugé pour le faire adhérer aux visions des véritables sang-pur, juste un moyen rationnel de laisser le jeune-homme se faire sa propre opinion. Et même si cette vision des choses ne fut guère trés "salué" dans l'entourage du jeune-sorcier, celui-ci ne s'en plaignit guère, aprés tout, contraîrement à un grand nombre de ces amis il avait ainsi la possibilité de décider lui-même de ces convictions. Néanmoins, ce n'est probablement pas une coïncidence si le jeune-homme à vu le jour lors du solstice d'hivers. Là où un manteau blanc recouvre la moindre parcelle de terre, où le froid vient à se frayer un chemin entre les mailles de laine pour effleurer votre peau d'un souffle hivernal. Personne n'échappe au froid, on y est contraint, on le subit malgré nos efforts. Le destin avait certainement prédit les évènements, les étoiles inscrites dans le ciel auraient probablement put envisager les bouleversements psychologiques qu'aurait eut à subir le jeune-homme. Malheureusement, les aléas de la vie ne laisse rien au hasard, les évènements déboulent, sans rien laisser de leur passage. Le jeune-homme fut alors contraint de trés vite faire face à la maturité. Aux aléas de la vie qui vous force à sortir de l'enfance pour combattre le mal à la racine, ainsi, à l'age de onze-ans le jeune-garçon insouciant avide de curiosité dût sortir du cocoon instauré par l'enfance pour affronter le décés de sa mère.Un décés particulièrement éprouvant et difficile à supporter pour le jeune-homme. Un meurtre soigneusement commit sous ses prunelles, sous les yeux d'un enfant. Un véritable tournant dans la vie d'un petit-garçon, un acte de barbarie qu'on ne peut rayer de sa mémoire.


PARTIE DEUX : LE BOULEVERSEMENT.

FLASH BACK.Des années, d'indénombrables mois, des jours entiers que le jeune Gottfrid attendait impatiemment sa lettre d'admission sur les bancs de la prestigieuse école de sorcellerie qu'avait fréquenté ses géniteurs plusieurs années auparavant. Une école mythique, un environnement propice au developpement et l'apprentissage d'une magie que Massen ne contrôlait pas vraiment. D'ailleurs, ce flux qui émanait de sa personne lui semblait insaisissable, complétement incontrôlable ou du moins, pas à la portée d'un garçon d'à peine onze ans. Néanmoins, la lettre qu'il avait reçu quelques heures auparavant n'avait fait qu' éveiller d'avantage la curiosité qui sommeillé à l'intérieur de son être depuis les indénombrables souvenirs qu’énonçaient ses géniteurs en parlant de la prestigieuse école de sorcellerie. Une école où tout semblait à la porter d'un homme. Ce n'était pas uniquement le fait de marcher sur les traces d'illustres sorciers qui fascinait et attirait le jeune-homme aux portes de l'école, mais plutôt cette opportunité à accroître ses connaissances sur une magie fascinante. Poudlard lui permettrait ainsi de developper sa magie, de la canaliser pour être dans la capacité même de réussir une multitude de sorts. Chose qui pour le moment était loin d'être à la portée du britannique. Veillant depuis plusieurs jours à laisser la magie à l'intérieur de son être, Massen s'empêchait ainsi tout nouvel acte dont les conséquences pourraient nuire à quiconque. D'ailleurs, inconsciemment le jeune-homme avait causé la crainte chez les quelques elfes de maison dans le manoir Gottfrid suite à certaines expériences. Etais-ce réellement sa faute si ceux-ci avaient la facheuse tendance de débarquer aux mauvais moments ? Le jeune-sorcier s'en fichait éperdument pour le moment, tout ce qui lui trottait en tête était son admission sur les bancs de l'école de sorcellerie. Ainsi, évitant que le jeune-garçon ne vienne à arpenter inlassablement les indénombrables pièces du manoir et causer d'autres désastres suite à son impatience, sa génitrice avait cru bon d'amener le jeune-homme faire quelques emplettes. Une idée comme une autre pour venir ainsi occuper l'esprit du jeune-homme déjà bien préoccupé par sa rentrée à Poudlard.Il devait être aux alentours de dix-huit heure lorsque le petit garçon qui arpentait les indénombrables ruelles de la jolie capitale anglaise avait lâché la main de sa génitrice pour jeter un coup d'oeil à la vitrine d'une confiserie. Quel gamin ne pourrait pas être attiré par cette multitude de couleur et de bonbons ? Une erreur, un manque d'inattention qui causa probablement la perte de sa génitrice.
« Maman ? »
Un mot, une banalité presque déboussolante s'échappant entre les lèvres d'un petit garçon dont l'admiration soudaine pour les sucreries venaient de l'empêcher à cet instant de garder sa petite main dans celle de sa mère. Balayant rapidement l'horizon du regard, le jeune-homme tentait de cette manière de repérer sa génitrice à travers cette marée-humaine. Guettant chaque parcelles autour de lui, le jeune-homme de onze-ans, vit alors des hommes tirer fermement le poignet de cette femme qu'il aimait tant. La taille du jeune-homme lui permit sans grande peine d'atteindre la petite ruelle où s'était arrêter les hommes qui détenaient fermement sa génitrice. Dissimulé dérrière une benne, le petit garçon craignait de se faire repérer, il était ainsi dans l’incapacité même de rejoindre sa génitrice, immobile, impassible et terrifier à l'idée d'être trop "craintif" pour affronter ces hommes.D'ailleurs, lorsque l'un deux se pencha dangereusement sur le cou de sa génitrice, le sang du petit-sorcier se figea immédiatement. A cet age là, Massen ignorait bien trop de chose pour comprendre ce qu'il allait advenir. Des bestiaux, des êtres avides de sang qui collaboraient avec un moldu assoiffé quant à lui par une richesse inexistante. Saisissant violemment le coup de sa génitrice, la plaquant fermement contre l'un des murs , Massen assistait alors impuissant aux dernières minutes de sa mère. C'est souvent dans ces moments là que l'homme, dans sa plus simple nature se fige, inccapable de réagir. Pourtant, Massen laissa son visage dépasser un instant, laissant ainsi l'opportunité à sa génitrice de porter ses prunelles sur lui en priant pour qu'il n'intervienne pas. Massen aurait dû désobéïr pour la première fois de sa vie. L'homme lui arrachait le cou, suçait goulument le sang de sa génitrice jusqu'à la dernière petite goutte. Fébrile, il pouvait ainsi assister à la "déchéance" du corps de sa mère, au massacre inhumain d'une complicité entre un être sanguinaire et ces moldus assoiffé de pouvoir. Ce soir-là, Massen resta plusieurs heures accroupit prés du corps de sa génitrice, priant inconsciemment pour que ses yeux s'ouvrent une nouvelle fois. L'illusion enfantine, l'espoir que tout puisse s'arranger. Pourtant, le corps demeura froid entre ses doigts jusqu'au levé du jour.


 Non. Je ne manque nulle part, je ne laisse pas de vide. Les métros sont bondés, les restaurants comblés, les têtes bourrées à craquer de petits soucis. J'ai glissé hors du monde et il est resté plein.



PARTIE TROIS : LES CONSÉQUENCES DU PASSÉ


Malheureusement les évènements passés sommeillent fermement dans l'esprit du brun. Solitaire depuis la mort de sa génitrice, le jeune-homme semble ainsi pleinement insensible au charme de nombreuses des demoiselles qui se pavanent devant lui . On ne peut pas vivre avec un tel fardeau sur les épaules, on ne peut pas faire abstraction d'un tel drame sans perdre pied. Cette tragèdie demeure dans l'esprit du brun, elle le consume de l'intérieur, le dévore par petits bouts sans qu'il ne puisse se confier à quiconque.Un drame soigneusement enfouie au plus profond de son être qui ne cesse de sommeiller à l'intérieur de lui. Massen est hanté par les remords de l'impuissance, par cette impression déstabilisante d'être "fragilisé de l'intérieur" . C'est probablement pour ces raisons-ci que Massen est devenu un des sangs-purs le plus intraitable sur la valeur du sang et des races présentent dans le monde magique. La vision du jeune-homme a ainsi évolué suite aux évènements passé en effet, le brun c'est mit en retrait de tout autres sentiments d'attachement lié à quiconque. D'ailleurs, Massen n'eut qu'une seule et véritable petite amie. Un seul et véritable coups de coeur qu'il abandonna du jours au lendemain sans véritable explication. Probablement trop attachée à elle, c'est l'impression de dépendance omniprésente qui poussa le jeune-homme à couper les ponts, à s'éloigner d'elle pour ne pas perdre une seconde personne qu'il viendrait à aimer.Massen fuit réellement l'amour comme on fuirait la peste.Les Naïves adolescentes, ceux qui se nourrissent de roman et de comédie romantique peuvent  probablement vous créer un épilogue entier sur l'Amour, l'amour avec un grand A. Sur toute la magie qu'à orchestrer Shakespeare, dans Roméo et Juliette.Vous direz à quel point le coup de foudre fait rêver, qu'il traverse les époques en délivrant à chaque fois au lecteur un même sentiment. Roméo et Juliette nous font rêver, qu'ils nous plongent dans l'espoir de vivre une relation aussi fusionnelle que fut la leur. Ce n'est qu'un mythe, mais beaucoup de gens vive d'amours et d'eaux fraîches, non ? De l'eau a coulé sous les ponts depuis l'idéologie trés "idyllique" sur cette question et le jeune-homme a finis par en tirer une conclusion trés personnelle. L'amour n'est qu'un sentiment absurde qui pousse l'être humain à se détruire. L'auto-destruction à petit feu, une mort lente et douce, celle qui vous consume de l'intérieur jusqu'à vous tuer entièrement. D'abord mentalement, puis physiquement.Roméo et Juliette ne sont que deux pions au service de l'Amour qui les vends à la Mort. Ce sont deux personnes fébriles qui ont cru en l'Amour, s'y sont consacrés corps et âmes avant de mourir, d'une façon ou d'une autre. Autant dire qu'ils ne  lui inspirent aucunement, à force d'expériences personnelles il a  put notamment relire Shakespeare et y comprendre l'imbécilité de l'être humain à se livrer à ce sentiment. Un jour il a d'ailleurs trouvé une citation d'un auteur Français qui décrivait parfaitement son impression personnel sur ce qu'était l'amour. " L'attachement est une absurdité, une incitation à la douleur. Les êtres s'attachent et deviennent dépendants les uns des autres à tel point que lorsque l'un vient à partir, le monde s'écroule autour de l'autre . " - L'amour c'est exactement ce que décrit Marc Levy, au fond ce n'est qu'un vulgaire sentiment créer par la race-humaine pour en venir à sa propre destruction. Se livrer à ce sentiment, s'autoriser à s'ouvrir aveuglement à une personne nous pré-destine à la tristesse, à succomber à une mort lente et douloureuse. Il ne veut plus aimer, c'est égoïste il le sait, probablement même un acte de rebellion pour refuser de tomber dans les idioties de la race humaine. Mais qu'importe, la douleur infligée par la perte est bien trop intense. D'ailleurs, comment pourrait-il ré-apprendre à aimer si son coeur saigne encore ?  Il paraît que certains souvenirs de l'enfance s'estompent avec le temps, qu'ils disparaissent petits à petits inconsciemment de notre mémoire.Pourtant Massen Aleksander Gottfrid a encore parfaitement conscience de ce qui s'est produit l'année de ses onze ans. Aprés tout, qui pourrait oublier la mort de sa génitrice aussi facilement ?  C'est probablement pour ses souvenirs, pour les évènements qu'il fut contraint de traverser que le jeune-homme devint l'homme qu'il est aujourd'hui et qu'il aspire à temps de cruauté envers ses bestiaux dont il voue une haine indescriptible.


FLASH BACK
" La loi ministérielle à été voté et vient ainsi créer une alliance entre les vampires du monde magique et les sorciers, en veillant ainsi à maintenir la cohabitation des différentes espéces dans notre monde. Malgré les préjugés de certains opposants à cette alliance, la décision du ministére de la magie vient de trancher et les vampires auront ainsi l'opportunité d'intégrer l'enceinte de Poudlard au même titre que les petits sorciers. Le temps semble avoir laissé place à l'évolution du monde magique. " Voilà ce qu'avait put lire le jeune-sorcier dans un des quelques journaux mit à disposition des élèves au seins de Poudlard. Bien évidement le jeune-homme avait longuement entendu les différentes rumeurs à ce sujet, le genre de petits potins qui ne cessait d'alimenter les couloirs de l'établissement. Le genre de ragot dont avait tout abord rit le britannique avant de s’apercevoir de l'ampleur que prenait peu à peu ce "simple bruit". Dans un premier temps le jeune-sorcier avait tout bonnement cru à une vulgaire rumeur qui ne donnerait aucunement suite, mais le journal entre ses doigts, le sorcier était dans l'obligation même d'en conclure que les sorciers avaient bel et bien perdu la raison. Il était inconcevable pour le jeune-homme de cohabiter avec ces bestiaux, avec ces êtres assoiffés de sang dont l'un de leurs congénères avait participé à la mort de sa génitrice. La race qui était responsable du mal-être du jeune-homme. D'ailleurs, s'il lui était déjà difficile de toléré la présence de sang-impur dans l'établissement, de ceux qui avaient de quelconque lien de parenté avec les Moldus, dont l'un des leurs avait orchestré la mort de sa génitrice au profit de l'argent, il était alors inconcevable pour le jeune-homme de fréquenter de quelconques vampires. Comment un être-humain naturellement constitué peut-être dans la capacité même de cohabiter avec des êtres responsables de la mort de sa génitrice ? Ses doigts froissant inconsciemment le journal qu'il détenait entre ceux-ci, il fallut plusieurs minutes au jeune-homme pour retourner le problème à son avantage. Certes, l'idée ne l'enchanterait jamais, il ne pourrait guère s'en réjouir, mais quitte à devoir subir cela autant en tirer un certains profit. Sa quête de vengeance venait alors grâce au ministére de la magie prendre un nouveau tournant décidément bien dangereux. Massen veillerait personnellement à l'extinction de cette race. Du moins, il attendrait de soutirer de certains d'entre eux quelques informations sur ceux-ci avant de mettre son plan à exécution. Certes, l'idée de fréquenter des congènéres du meurtrier de sa génitrice n'est guère réjouïssant, mais elle lui permettrait de s'investir le plus rapidement possible dans sa quête obsessionnelle d'une vengeance grandissante à l'intérieur de lui.  Et cela, quitte à devoir s'allier avec ces venimeux petits Serpentards.




Dernière édition par Massen A. Gottfrid le Mer 29 Jan - 3:42, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Princess S.

avatar
I am
Séraphina C. Black

ㄨ Messages : 977
ㄨ Date d'inscription : 10/11/2012
ㄨ Age : 22


Histoire
Age du personnage:
Liens:

MessageSujet: Re: MASSEN « Cette vie est un hôpital où chaque malade est possédé du désir de changer de lit. » Lun 27 Jan - 21:40

Bienvenue sur le forum !!!!! Very Happy Pompom Ravie de t’accueillir parmi nous Yeux Et merci beaucoup pour les compliments sur le forum aussi, ça nous fait vraiment super plaisir de lire ça ♥️ ! Bon courage pour ta fiche, j'ai hâte de voir ce que tu nous réserves Chat Et bien sûr qu'on t'adopte, on est tout gentil tout mignon nous, on aime tous le monde Loving Après nos persos en eux même c'une autre histoire xD Mais Wiz c'est une grande famille, on est toujours heureux d’accueillir de nouveau membres Yeux Bref, j'arrête de blablater avant que tu ne me prennes pour une folle mais surtout si tu as la moindre question n'hésites pas à mpotter, que ça soit moi ou un autre membre du staff, nous ne répondrons avec plaisir Smile

_________________
« Une fleur peut se faner
Le monde peut s'écrouler
mais une amitié fidèle
ne peut se briser. »
C & S. forever ♥
Revenir en haut Aller en bas

I bite like a Snake !

avatar
I am
Lawrence B. Berrywell

ㄨ Messages : 73
ㄨ Date d'inscription : 13/12/2012
ㄨ Age : 26


MessageSujet: Re: MASSEN « Cette vie est un hôpital où chaque malade est possédé du désir de changer de lit. » Lun 27 Jan - 22:30

Bienvenue sur le forum Very Happy

J'espère que tu t'y plairas! Ce que tu laisses deviner de ton personnage a l'air très intéressant, j'ai hâte de voir ce que va donner la fiche! ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas

♦♦Fondatrice de WIZ♦♦Queen C.

avatar
I am
Charlotte M. Berrywell

ㄨ Messages : 1229
ㄨ Date d'inscription : 14/09/2010
ㄨ Age : 23
ㄨ Localisation : Dans la Salle commune des Serpentards, comme bien souvent.


Histoire
Age du personnage: 17 ans.
Liens:

MessageSujet: Re: MASSEN « Cette vie est un hôpital où chaque malade est possédé du désir de changer de lit. » Mar 28 Jan - 0:16

Bienvenuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuue Yeux

Alors pour moi, aucun doute, je t'adopte, c'est sûr Charlie Chat Very Happy
Oui, ici on est des bisounours, tout gentils tout mignons et tout Yeux
Ton perso a l'air très intéressant, le "officieusement véritable observateur tapis dans l'ombre des couloirs" m'intrigue, je l'admets Razz Hâte d'en savoir davantage ♥️
Sinon, très bon choix de vava Bave

Par contre, on n'autorise plus les personnages inventés de sang pur parce qu'on en a trop, mais si tu y tiens absolument, on peut te faire cousin d'un déjà existant sur le forum, en plus ça te fera des liens d'emblée ♥️ (même si je compte bien t'attaquer dès que tu auras fini ta fiche, juste pour prévenir (a) Sifflote)

Bref, je valide ton code, et MP-moi ou mes admins adorés quand tu veux, pour tout et n'importe quoi, on est là Yeux
Bon courage pour la fiche  queenC 

_________________

   - I would rather go to any extreme than suffer anything that is unworthy of my reputation, or of that of my crown. -
Revenir en haut Aller en bas
http://wizards-in-hogwarts.forumactif.com

I bite like a Snake !

avatar
I am
Justin L. Baddock

ㄨ Messages : 132
ㄨ Date d'inscription : 12/01/2013


Histoire
Age du personnage: 17 ans
Liens:

MessageSujet: Re: MASSEN « Cette vie est un hôpital où chaque malade est possédé du désir de changer de lit. » Mar 28 Jan - 15:43

Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche ! ♥
Revenir en haut Aller en bas

I roar like a Lion !

avatar
I am
James S. Potter

ㄨ Messages : 199
ㄨ Date d'inscription : 07/07/2012


MessageSujet: Re: MASSEN « Cette vie est un hôpital où chaque malade est possédé du désir de changer de lit. » Mar 28 Jan - 17:57

Ohhhh mon Cisco ♥️

Bienvenue ici ♥️ (Tu fais un peu flipper, là, tapi dans l'ombre et tout, vient plutôt jouer avec nous petit Aiglon What a Face )
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I am
Invité



MessageSujet: Re: MASSEN « Cette vie est un hôpital où chaque malade est possédé du désir de changer de lit. » Mer 29 Jan - 0:14

Quel accueil ♥️   Chaplin  Merci à vous tous !


Charlotte M. Berrywell a écrit:
Bienvenuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuue Yeux

Alors pour moi, aucun doute, je t'adopte, c'est sûr CharlieChatVery Happy
Oui, ici on est des bisounours, tout gentils tout mignons et tout Yeux
Ton perso a l'air très intéressant, le "officieusement véritable observateur tapis dans l'ombre des couloirs" m'intrigue, je l'admets :PHâte d'en savoir davantage ♥️
Sinon, très bon choix de vava Bave

Par contre, on n'autorise plus les personnages inventés de sang pur parce qu'on en a trop, mais si tu y tiens absolument, on peut te faire cousin d'un déjà existant sur le forum, en plus ça te fera des liens d'emblée ♥️ (même si je compte bien t'attaquer dès que tu auras fini ta fiche, juste pour prévenir (a) Sifflote)

Bref, je valide ton code, et MP-moi ou mes admins adorés quand tu veux, pour tout et n'importe quoi, on est là Yeux
Bon courage pour la fiche  queenC


- Et bien, dans un premier temps je voulais interpréter le scénario de James (Harry Styles) , mais étant donné que j'ai vu que quelqu'un le tenté je me suis abstenu de le faire. Le scénario avec Booth était pas mal non plus mais les "exigences" du prénom et certains "aspect" du  personnage ne me convenait pas. En ce qui concerne les PV, j'arrivais pas à en trouver un qui me convient parfaitement alors du coup j'ai préféré faire un inventé. Tout ça pour en conclure que si jamais je dois faire un sang-mêlé, tant pis je le ferais, mais si vous pouvez me trouver un lien avec quelqu'un, ou bien me basculer dans la peau d'un PV cela me conviendrait encore plus. (Gros chiant)  Maths Sifflote En sachant que je  voulais que la mère de Massen soit morte à cause de moldus, du coup ça m'arrangerait qu'il soit sang-pur. Voilà ♥️

EDIT : Vu que j'avais de l'inspiration je me suis permis de rédiger mon histoire, alors si jamais je modifierais mon nom de famille, ou je ne sais quoi pour que cela puisse "correspondre".
DU COUP J'AI FINIS Superman à 3h45 Sifflote 
Bref, si je me suis trompé, ou si j'ai omis des passages importants et bien je veillerais à y remédier demain car vu l'heure il se pourrait que j'sois à l'ouest. Bye 
Revenir en haut Aller en bas

Princess S.

avatar
I am
Séraphina C. Black

ㄨ Messages : 977
ㄨ Date d'inscription : 10/11/2012
ㄨ Age : 22


Histoire
Age du personnage:
Liens:

MessageSujet: Re: MASSEN « Cette vie est un hôpital où chaque malade est possédé du désir de changer de lit. » Mer 29 Jan - 11:14

Oooooooh, si tu avais voulu tenté le scénario de James ç'aurait été avec grand plaisir, le joueur qui s'était inscrit n'est plus revenu depuis un très long moment :dead: - Et non non, je dis pas ça juste parce que c'est l'amoureux de ma Bubble et le meilleur ami de Duncan, deux de mes autres perso, pas du toooout Sifflote - J'ai pas le temps de lire ton histoire tout de suite mais elle a l'air super intéressante, je lirais ce soir Yeux

_________________
« Une fleur peut se faner
Le monde peut s'écrouler
mais une amitié fidèle
ne peut se briser. »
C & S. forever ♥
Revenir en haut Aller en bas

♦♦Fondatrice de WIZ♦♦Queen C.

avatar
I am
Charlotte M. Berrywell

ㄨ Messages : 1229
ㄨ Date d'inscription : 14/09/2010
ㄨ Age : 23
ㄨ Localisation : Dans la Salle commune des Serpentards, comme bien souvent.


Histoire
Age du personnage: 17 ans.
Liens:

MessageSujet: Re: MASSEN « Cette vie est un hôpital où chaque malade est possédé du désir de changer de lit. » Mer 29 Jan - 13:31

Pareil que Séra', je lis ce soir, mais j'ai une idée qui pourrait te convenir je pense Yeux
Bref, je t'en dis plus ce soir Chat :wii:

_________________

   - I would rather go to any extreme than suffer anything that is unworthy of my reputation, or of that of my crown. -
Revenir en haut Aller en bas
http://wizards-in-hogwarts.forumactif.com

I roar like a Lion !

avatar
I am
James S. Potter

ㄨ Messages : 199
ㄨ Date d'inscription : 07/07/2012


MessageSujet: Re: MASSEN « Cette vie est un hôpital où chaque malade est possédé du désir de changer de lit. » Mer 29 Jan - 16:08

Haaaan, tu voulais prendre mon Nicko :tombe: Comme l'a dit Séra, t'aurais pu, m'enfin j'ai lu ta fiche et ton perso a l'air toooop, j'irai quand même te quémander un lien ♥
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I am
Invité



MessageSujet: Re: MASSEN « Cette vie est un hôpital où chaque malade est possédé du désir de changer de lit. » Mer 29 Jan - 16:49

Chico quoi ♥️

J'aime beaucoup le personnage et sincèrement, l'histoire est super bien écrite Cool 

Bienvenue, et j'irais aussi quémander un lien sur ta fiche. Twisted Evil 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

I am
Invité



MessageSujet: Re: MASSEN « Cette vie est un hôpital où chaque malade est possédé du désir de changer de lit. » Mer 29 Jan - 17:54

Charlotte M. Berrywell a écrit:
Pareil que Séra', je lis ce soir, mais j'ai une idée qui pourrait te convenir je pense Yeux
Bref, je t'en dis plus ce soir Chat:wii:

Vilaine demoiselle qui va me faire languir jusque ce soir, même pas d'indices.  :pleure: 

James S. Potter a écrit:
Haaaan, tu voulais prendre mon Nicko tombe Comme l'a dit Séra, t'aurais pu, m'enfin j'ai lu ta fiche et ton perso a l'air toooop, j'irai quand même te quémander un lien ♥️


J'espére bien avoir un lien avec un Potter !    Et puis, je suis certains que ce scénario sera prit, il trop intéressant pour finir aux oubliettes. ♥️ Et puis, peut-être en DC un jour si jamais.


V. Adrian Rousseau a écrit:
Chico quoi ♥️

J'aime beaucoup le personnage et sincèrement, l'histoire est super bien écrite Cool

Bienvenue, et j'irais aussi quémander un lien sur ta fiche. Twisted Evil

- Merci beaucoup   Chaplin J'attendrais impatiemment cette demande de lien alors. Ne m'oublie pas en route   
Revenir en haut Aller en bas

✲ YOUR LOVE IS DEADLY

avatar
I am
Roksana T. Leskova

ㄨ Messages : 1024
ㄨ Date d'inscription : 11/08/2011


Histoire
Age du personnage: 17ans
Liens:

MessageSujet: Re: MASSEN « Cette vie est un hôpital où chaque malade est possédé du désir de changer de lit. » Mer 29 Jan - 21:32

OMG je suis un monstre Cha m'avait prévenue de ton arrivée mais je viens que maintenant te souhaiter une bienvenue sur le forum !!!
Alors si tu veux me fouetter je t'en prie ce sera ta seule et unique occasion Keelyn

Dès que je peux je lirais ton histoire et bien entendu si tu as envie de harceler quelqu'un fait toi plaisir ^^

_________________
Im breaking free from these memories
Revenir en haut Aller en bas

♦♦Fondatrice de WIZ♦♦Queen C.

avatar
I am
Charlotte M. Berrywell

ㄨ Messages : 1229
ㄨ Date d'inscription : 14/09/2010
ㄨ Age : 23
ㄨ Localisation : Dans la Salle commune des Serpentards, comme bien souvent.


Histoire
Age du personnage: 17 ans.
Liens:

MessageSujet: Re: MASSEN « Cette vie est un hôpital où chaque malade est possédé du désir de changer de lit. » Jeu 30 Jan - 14:20

Voilàààààà, je suis là Yeux Pardon de pas être passée plus tôt :dead: Je viens de finir de lire ton histoire, trop trop trop trop bien, j'ai adoré Yeux :wii: Very Happy Very Happy

Du coup, en voyant tout ça, plus le fait que tu voulais jouer Nick, j'ai eu une idée qui pourrait convenir à tout le monde Yeux
Le caractère de Massen ne correspond pas à celui de Nick, haine des sangs purs etc. Mais ce qui pourrait être intéressant, ce serait de transformer Massen en Luke Eastwood, le cousin germain de Nick !

http://wizards-in-hogwarts.forumactif.com/t439-serdaigle-les-sages-et-reflechis-qui-ont-envie-de-tout-connaitre#5351

Bien sûr, Massen est très très différent du Luke du PV, c'est pour ça que je propose de faire disparaître le Luke en question, PV que j'avais écrit. Donc soit Massen devient Massen Eastwood; soit, si James et Duncan son d'accord, Nicholas Eastwood devient Nicholas Gottfrid.
Bref, Massen serait donc à Serdaigle, en septième année. On peut lui changer son lien avec son cousin Nicholas : ils se seraient très bien entendus enfants, amis etc, mais après la mort de la mère de Massen, les deux se seraient éloignés puisque Massen a complètement changé d'opinion sur les nés-moldus etc ? Les deux cousins pourraient maintenant se détester; ça fait un bon lien de haine ça Yeux
Pour toute l'histoire du PV de Luke, évidemment on oublie, Massen prend la place de Luke dans la famille Eastwood ou Gottfrid ^^ Idem pour le caractère, le PV de Luke et Massen sont foncièrement différents à ce niveau. Par contre, je pense qu'il pourrait être intéressant de garder le lien Luke/Molly. Je m'explique : Massen ne veut pas tomber amoureux, ce qui se comprend depuis la mort de sa mère, la citation de Marc Levy résume bien (Yeux cette citation). Après, je sais pas ce que tu as prévu pour lui, mais il pourrait tomber amoureux de Molly ? Complètement pris au dépourvu, ça lui est tombé dessus; mais c'est comme ça, pas le choix. Je pense que ça peut faire un lien super Yeux A voir si elle fait déjà partie de son cercle d'amis proches et qu'il y a un truc en plus, ou alors si elle est complètement extérieure, et que pourtant, il ne peut s'empêcher d'être attiré par elle. D'autant plus que si tu fais ce lien Massen/Molly, il y en a un Massen/Alice (meilleure amie de Molly) à exploiter Yeux Et Alice est mon nouveau compte, donc on peut s'éclater Yeux :wii:
Et en ce qui concerne le lien avec Eleanor... Elle aurait pu être le fameux coup de coeur de Massen qu'il a abandonné sans raison... ^^

Je trouve que tout s'emboîte bien, franchement ! Very Happy Chat J'espère que ça te plaira Yeux Sinon, on peut abandonner les liens, mais l'idée c'est que Massen prenne la place de Luke; ça correspond parfaitement : Serdaigle, septième année, sang pur, cousin de Nick Yeux

Voilàààààààààà  Charlie 
Jamesie et Duncanou, ramenez-vous ici  Loving 

_________________

   - I would rather go to any extreme than suffer anything that is unworthy of my reputation, or of that of my crown. -
Revenir en haut Aller en bas
http://wizards-in-hogwarts.forumactif.com

Invité

I am
Invité



MessageSujet: Re: MASSEN « Cette vie est un hôpital où chaque malade est possédé du désir de changer de lit. » Jeu 30 Jan - 14:50

Alors Alors, comment ne pas être d'accord avec ça ?  Yeux  :wii:  
Je pense qu'il serait ainsi plus judicieux que Massen Gottfrid bascule en Massen Eastwood (histoire de prendre un PV et d'avoir déjà quelques liens prédéfinis) Par contre, voulez-vous que je change mon avatar du coup en Pettyfer pour qu'il coïncide avec Molly  ?

En ce qui concerne les liens, au fond Luke Eastwood est "l'ancien Massen" - niveau comportement-  du coup cela passerait crème.
Avec Nicholas : Connaissant l'ancien "Massen", il pourrait avoir envie de le retrouver, essaierait de le remettre sur le droit chemin alors que Massen quant à lui éprouve à présent une véritable réticence envers son cousin.
Avec Molly :  Ce que tu as expliqué me convient parfaitement, aprés il restera à voir si au fur et à mesure des RP Massen retrouve ses véritables croyances ou bien s'il vient à renier ses sentiments et sombrer un peu plus dans sa "déchéance" et la haine qu'il voue aux moldus/vampires.
Avec Eleanor :  Cela correspondrait parfaitement au "premier amour" de Massen, néanmoins il faudrait supprimer la partie qui explique que Massen l'aurait quitté en lui avouant qu'il est amoureux de Molly. Du coup la véritable raison serait ignoré d'Eleanor - Il tenait trop à elle, et craignait la perte d'un être cher une seconde fois.
Concernant Alice. : Je pense qu'il pourrait y avoir plusieurs possibilités de liens. Soit Alice était une amie d'enfance de Massen, et entrerait ainsi dans le cercle trés fermés de ceux "qui ont connu Massen avant le drame" - elle saurait ainsi qui il est réellement- et compterait aux yeux de Massen. Ou bien, son comportement l'agacerait, elle pourrait le haïr et l'empêcherait ainsi de fréquenter Molly.

Bref, je vous laisse changer mon pseudo en Massen A. Eastwood du coup.  Gangnam Style
Revenir en haut Aller en bas

♦♦Fondatrice de WIZ♦♦Queen C.

avatar
I am
Charlotte M. Berrywell

ㄨ Messages : 1229
ㄨ Date d'inscription : 14/09/2010
ㄨ Age : 23
ㄨ Localisation : Dans la Salle commune des Serpentards, comme bien souvent.


Histoire
Age du personnage: 17 ans.
Liens:

MessageSujet: Re: MASSEN « Cette vie est un hôpital où chaque malade est possédé du désir de changer de lit. » Jeu 30 Jan - 15:22

Oooooooooh, je suis trop contente que ça te plaise Yeux

Non non, garde Lachowski, je le trouve mille fois mieux pour Massen Coeur Et pour Molly on va changer l'avatar parce que les deux ne vont pas ensemble je trouve. tu as une idée de feat pour l'élu de ton coeur ?  Razz Je peux aider à chercher  Charlie 
Pour Alice, je pense qu'on va partir sur du positif qui deviendrait ensuite négatif; ça dépend du comportement de Massen avec Molly. S'il est affreux avec elle, parce qu'il cherche à repousser ses sentiments, Alice se retrouverait déchirée entre son ami d'enfance et sa meilleure amie. Et elle serait dégoûtée de voir ce que Massen est devenu, donc ça les séparerait à Poudlard. A voir ensuite une possible réconciliation selon comment il évolue, les retrouvailles des amis d'enfance Yeux Il faut vraiment que je finisse la fiche d'Alice Yeux

Sinon, avec les jumeaux Berrywell on va avoir de quoi faire, Lawrence (jumeau de Cha', mais ils l'ignorent, aux yeux de tous ils sont cousins germains) n'aime pas non plus les vampires, ça va faire un truc maléfique Sadique
Bref, je change ton pseudo dès que j'ai l'accord de James et Duncan Yeux :wii:

_________________

   - I would rather go to any extreme than suffer anything that is unworthy of my reputation, or of that of my crown. -
Revenir en haut Aller en bas
http://wizards-in-hogwarts.forumactif.com

Invité

I am
Invité



MessageSujet: Re: MASSEN « Cette vie est un hôpital où chaque malade est possédé du désir de changer de lit. » Jeu 30 Jan - 15:58

Parfait !  Pompom Egypte Yeux 
Dans ce cas Massen fera "partit" du duo Berrywell pour un Trio Maléfique .  
- En ce qui concerne l'avatar de Molly je n'ai pas vraiment d'idées précises.. Mais vu son "caractére" j'ai tendance à pencher vers Lily Collins  Classe 
Spoiler:
 

Si tu as d'autres idées je t'écoute  Yeux :wii: 
Revenir en haut Aller en bas

I roar like a Lion !

avatar
I am
A. Duncan Matthews

ㄨ Messages : 166
ㄨ Date d'inscription : 26/12/2012


Histoire
Age du personnage: 17 ans
Liens:

MessageSujet: Re: MASSEN « Cette vie est un hôpital où chaque malade est possédé du désir de changer de lit. » Jeu 30 Jan - 18:52

Charlotte M. Berrywell a écrit:
Bref, je change ton pseudo dès que j'ai l'accord de James et Duncan Yeux :wii:

Hello ♥️ Petit passage vite fait juste histoire de pas te bloquer, pour ma part le changement de pseudo me convient parfaitement, j'y vois aucun inconvénient au contraire c'est juste parfait Yeux
Revenir en haut Aller en bas

I roar like a Lion !

avatar
I am
James S. Potter

ㄨ Messages : 199
ㄨ Date d'inscription : 07/07/2012


MessageSujet: Re: MASSEN « Cette vie est un hôpital où chaque malade est possédé du désir de changer de lit. » Ven 31 Jan - 10:14

De meme, ça me va complètement, comme je l'ai dit à Cha ! On va bien s'amuser avec tous ces liens, tu vas voir ** dès que tu es validé, je passe sur ta fiche de lien pour qu'on établisse bien notre lien à nous **
Revenir en haut Aller en bas

♦♦Fondatrice de WIZ♦♦Queen C.

avatar
I am
Charlotte M. Berrywell

ㄨ Messages : 1229
ㄨ Date d'inscription : 14/09/2010
ㄨ Age : 23
ㄨ Localisation : Dans la Salle commune des Serpentards, comme bien souvent.


Histoire
Age du personnage: 17 ans.
Liens:

MessageSujet: Re: MASSEN « Cette vie est un hôpital où chaque malade est possédé du désir de changer de lit. » Ven 31 Jan - 10:27

Super, merci vous deux Yeux

Pseudo changé Massen Charlie
Lily est superbe, je continue à chercher de mon côté ! Alice Englert ? Coeur

_________________

   - I would rather go to any extreme than suffer anything that is unworthy of my reputation, or of that of my crown. -
Revenir en haut Aller en bas
http://wizards-in-hogwarts.forumactif.com

Invité

I am
Invité



MessageSujet: Re: MASSEN « Cette vie est un hôpital où chaque malade est possédé du désir de changer de lit. » Ven 31 Jan - 12:29

• Pas mal, mais je préfère Lily malgré tout Yeux   
+ Fiche modifiée avec le nom de famille "Eastwood"  Chaplin 
Revenir en haut Aller en bas


avatar
I am
Choixpeau Magique

ㄨ Messages : 351
ㄨ Date d'inscription : 07/05/2011


MessageSujet: Re: MASSEN « Cette vie est un hôpital où chaque malade est possédé du désir de changer de lit. » Ven 31 Jan - 22:08

image 550*350
Bienvenue !

Bravo tu es validé chez les Serdaigles !

Tu peux désormais réserver ton avatar, ouvrir une fiche de liens pour te faire plein d'amis, écrire une bible de RP pour ne pas perdre le fil de tes histoires. Et ouvrir une boîte aux lettres ou ton compte Parchemess pour rester en contact. Tu peux aussi consulter les clubs & options pour t'inscrire. Et pourquoi pas jeter un coup d'oeil aux équipes de Quidditch ?
Viens nous présenter qui se cache derrière l'ordinateur. N'oublie pas de jouer et de flooder pour rencontrer les autres membres ! Vérifie régulièrement les évènements pour être au courant des dernières nouvelles.

Si tu as des questions, adresse n'hésites pas à t'adresser aux staff !
Charlotte Berrywell
fondatrice (présente)
profil - mp
Keelyn Caffrey
admin codeuse (présente)
profil - mp
Josh Sullivan
Admin de charisme (présente)
profil - mp
Séraphina C. Black
Admin sexy (présente)
profil - mp


Amuses toi bien parmi nous !



_________________

    Maintenant le Choixpeau Magique est là et vous connaissez le résultat:Je vous répartis dans les quatr'maisons puisque l'on m'a confié cette mission.Mais cette année je vais vous en dire plus long, ouvrez bien vos oreilles à ma chansonVoyez les dangers, lisez les présages que nous montrent l'histoire et ses ravages.Car notre Poudlard est en grand péril devant des forces puissantes et hostiles.Et nous devons tous nous unir en elle pour échapper à la chute mortelleSoyez avertis et prenez conscience



Revenir en haut Aller en bas


I am
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: MASSEN « Cette vie est un hôpital où chaque malade est possédé du désir de changer de lit. »

Revenir en haut Aller en bas

MASSEN « Cette vie est un hôpital où chaque malade est possédé du désir de changer de lit. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Mais qu'est-on allé faire dans cette galère ?
» Cette accalmie m'inquiète.
» quel est cette objet
» quelle est cette décoration militaire ?
» Hôpital de l'Universite d'Etat d'Haiti : état des lieux
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwarts, magic castle of wizards :: Désolé tu es un cracmol...-